slide

Etude

Une relation personnelle basée sur la confiance

Philosophie

Pour défendre avec efficacité et succès les mandats qui lui sont confiés, l’Etude Fontana travaille au plus proche de son client, en tout temps.

Le client est renseigné d’une façon complète et détaillée sur ses droits et ses obligations. L’avocat présente les différentes possibilités judiciaires et extrajudiciaires qui s’offrent à lui. Il effectue une pesée des intérêts et conseille le client utilement pour faire un choix.

En nous confiant vos problèmes, vous vous déchargez de vos soucis.

Vous savez que votre affaire est désormais traitée par des professionnels compétents, si bien que vous pouvez penser à autre chose.

Vous éviterez ainsi que des difficultés d’ordre juridique deviennent obsessionnelles et vous gâchent la vie. Notre intervention devient pour vous un soulagement.

Notre but est de vous redonner la sérénité perdue à cause d’une difficulté que nous pouvons régler pour vous.

La methode de l’Etude Fontana :

  • Créer et développer une relation personnelle avec ses mandants, basée sur la confiance.
  • Analyser tout dossier de façon approfondie et pointue, l’instruction des faits en détail et sous l’angle d’un esprit critique.
  • Procéder à l’analyse et à la synthèse du cas pour déterminer les droits et les obligations du mandant.
  • Définir les preuves à administrer et tout mettre en œuvre pour atteindre l’objectif fixé par le mandant.
  • Intervenir immédiatement si nécessaire pour sauver les intérêts du mandant.
  • Être disponible en tout temps pour le client.
  • Organiser une discussion critique et analytique avec information complète pour le mandant sur les possibilités données par le dossier, les angles stratégiques, les chances de succès, la durée de la procédure et les tarifs .
  • Conseiller le client utilement pour faire son choix, le renseigner de façon complète.
  • Informer systématiquement et immédiatement le client de toute démarche et de toutes décisions liées à son affaire.

Historique

Les locaux de l’Etude Fontana, situés dans l’immeuble sis rue Etraz 12, à Lausanne, ont été exploités par des avocats depuis les années 50.

Le premier avocat qui s’y est installé est Me Jean-Pierre COTTIER, avocat célèbre, à la clientèle aussi nombreuse que prestigieuse, composée notamment de rois et de princes.

Me Jean-Pierre Cottier s’est associé avec son ancien stagiaire, Me Pierre JOMINI, qui devint ensuite Bâtonnier de l’Ordre des avocats vaudois ainsi que député au Grand Conseil. Il fut même pressenti comme Conseiller d’Etat.

C’est en 1995 que Me Véronique FONTANA s’est associée avec Me Pierre JOMINI pour la pratique du Barreau dans cette Etude.

Après son décès, survenu en 2005, c’est Me Fontana qui a repris, seule, l’Etude.

avocats

Me Veronique Fontana

Me Véronique Fontana est au bénéfice d’une grande expérience dans le domaine de la magistrature. Elle a œuvré durant de nombreuses années comme greffière au Tribunal cantonal et Juge au Tribunal des mineurs du canton de Vaud où elle a présidé de nombreuses audiences, en parallèle à son activité d’avocate qu’elle n’a jamais cessé de pratiquer depuis 1990. Me Véronique Fontana exerce le barreau en mobilisant ses compétences, son dynamisme et son énergie pour la défense des causes qui lui sont soumises.

Me Véronique Fontana exerce une importante activité d’avocate judiciaire, assiste et représente ses clients devant les Tribunaux dans les domaines du droit pénal, civil et administratif. A l’âge de 24 ans elle a été admise au Barreau de Genève et a développé ensuite la pratique de son métier dans toute la Suisse.

Me Veronique Fontana

Me Véronique Fontana est au bénéfice d’une grande expérience dans le domaine de la magistrature. Elle a œuvré durant de nombreuses années comme greffière au Tribunal cantonal et Juge au Tribunal des mineurs du canton de Vaud où elle a présidé de nombreuses audiences, en parallèle à son activité d’avocate qu’elle n’a jamais cessé de pratiquer depuis 1990. Me Véronique Fontana exerce le barreau en mobilisant ses compétences, son dynamisme et son énergie pour la défense des causes qui lui sont soumises.

Me Véronique Fontana exerce une importante activité d’avocate judiciaire, assiste et représente ses clients devant les Tribunaux dans les domaines du droit pénal, civil et administratif. A l’âge de 24 ans elle a été admise au Barreau de Genève et a développé ensuite la pratique de son métier dans toute la Suisse. A la suite de l’obtention de son brevet d’avocat elle s’est associée avec Me Pierre Jomini. Au décès de son associé et ami Me Pierre Jomini, elle a repris seule l’Etude en 2005, étude qu’elle a développée et qui compte actuellement 12 collaborateurs et secrétaires et avec 2 bureaux, l’un à Lausanne et l’autre à Morges.

Grâce à son activité d’avocat-conseil du Touring Club Suisse (TCS) et à son engagement auprès du TCS Section vaudoise, et auprès du TCS au niveau national, elle a développé une activité importante et reconnue dans les domaines de la circulation routière, du droit pénal, du droit administratif et du droit de la responsabilité civile. Après avoir exercé la fonction de Vice-présidente du TCS Section vaudoise pendant une dizaine d’années, MVéronique Fontana a été élue le 6 mai 2010, Présidente du TCS Section vaudoise, qui compte près de 200’000 membres. Me Véronique Fontana a été administratrice du TCS national depuis le 17 juin 2011. Elle a terminé ses activités pour le TCS en mai 2013.

Elle a créé en 2000 la rubrique «Vaud Droits» dans le journal Touring «Vaud Pages» et a publié chaque mois dans ce magazine des articles dans différents domaines du droit (droit de la vente, contrats d’entreprises, droit administratif, droit pénal, droit des assurances et de la responsabilité civile, droit de la circulation routière).

Me Véronique Fontana a participé à de nombreuses conférences dans le domaine du droit de la circulation routière.

Grâce à son engagement dans diverses affaires pénales médiatisées, Me Véronique Fontana est invitée régulièrement dans diverses émissions de télévision pour intervenir en qualité d’experte dans le cadre d’affaires pénales criminelles.

Me Fontana a été Présidente de la Fondation Madeleine Moret, Maison de la femme, de 2008 à 2013. Elle exerce une activité importante en droit des sociétés et de l’association et dans des domaines qui touchent aux questions, contractuelles et judiciaires, en particulier en droit de la famille et du divorce dans le domaine international également ainsi que dans le monde du droit du travail et du bail.

Me Véronique Fontana a également travaillé à la Kredietbank (Suisse) SA à Genève et à Lugano, comme chef du service juridique, où elle a acquis de solides connaissances dans les domaines du droit bancaire et financier.

avocats

Me Pierre H. Blanc

Me Pierre H. Blanc a obtenu sa licence en droit en 1970, son doctorat en droit en 1971 et son brevet d’avocat vaudois en 1974. Il a rédigé une thèse en matière de procédure administrative fédérale.

Durant ses études de droit, Me Pierre H. Blanc a été Vice-chancelier de la Commission fédérale de recours en matière d’AVS/AI pour les assurés domiciliés à l’étranger.

Il a pratiqué le Barreau de 1974 à 2001 en qualité d’associé à l’Etude Blanc & Wiswald, à Lausanne.

Me Pierre H. Blanc

Me Pierre H. Blanc a obtenu sa licence en droit en 1970, son doctorat en droit en 1971 et son brevet d’avocat vaudois en 1974. Il a rédigé une thèse en matière de procédure administrative fédérale.

Durant ses études de droit, Me Pierre H. Blanc a été Vice-chancelier de la Commission fédérale de recours en matière d’AVS/AI pour les assurés domiciliés à l’étranger.

Il a pratiqué le Barreau de 1974 à 2001 en qualité d’associé à l’Etude Blanc & Wiswald, à Lausanne.

De 2001 à 2004, Me Pierre H. Blanc a été actif dans le domaine de l’aéronautique. Il a été administrateur et directeur d’un Centre européen de formation aéronautique supérieur. Il a enseigné dans les cours pour pilotes professionnels et pilotes de ligne dans les matières « droit aéronautique, procédures opérationnelles et transport des matières dangereuses ». Il est titulaire de licences de pilote professionnel suisse et USA pour avions multimoteurs et à réaction, avec extension de vol aux instruments.

De 2004 à 2011, Me Pierre H. Blanc a été Juge d’instruction et Procureur militaire professionnel. Durant cette période, il a assuré l’enseignement du droit pénal, de la procédure pénale et de techniques de police judiciaire à l’Ecole de Police militaire à Savatan.

Depuis le 1er mai 2011, Me Pierre H. Blanc est Président de la Commission de Police Riviera, à Vevey.

Me Pierre H. Blanc parle le français, l’anglais et l’allemand.

Enfin, Me Pierre H. Blanc est titulaire des distinctions suivantes :

  • Honorary Secretary of State, State of North Carolina, USA ;
  • Honorary Citizen, State of North Carolina, USA.

avocats

Me Marc Mullegg

Me Marc Mullegg pratique le barreau en avocat polyvalent, essentiellement en droit privé et en droit pénal. Ses principaux domaines de compétence sont le droit judiciaire, le droit des contrats en général (bail, vente, entreprise et mandat), le droit du travail, le droit des poursuites pour dettes et faillite, la responsabilité civile, le droit bancaire et le droit du sport.

Diplômé de l’institut d’études de droit international (IEDI), Me Marc Mullegg a exercé en tant qu’assistant à l’Université de Lausanne, dont il est licencié en droit mention « économie politique » (voie doctorat, 1976) et « droit suisse » (1977).

Me Marc Mullegg

Me Marc Mullegg pratique le barreau en avocat polyvalent, essentiellement en droit privé et en droit pénal. Ses principaux domaines de compétence sont le droit judiciaire, le droit des contrats en général (bail, vente, entreprise et mandat), le droit du travail, le droit des poursuites pour dettes et faillite, la responsabilité civile, le droit bancaire et le droit du sport.

Diplômé de l’institut d’études de droit international (IEDI), Me Marc Mullegg a exercé en tant qu’assistant à l’Université de Lausanne, dont il est licencié en droit mention « économie politique » (voie doctorat, 1976) et « droit suisse » (1977).

Il a ensuite été juriste au Service juridique de la Banque Cantonale Vaudoise à Lausanne où il a acquis de solides connaissances du droit bancaire et financier. Il a également été chargé d’un enseignement sur les contrats bancaires à l’école de la Chambre fiduciaire.

Après avoir exercé quelques années comme greffier rédacteur auprès de la Cour civile du Tribunal cantonal vaudois, puis comme 1er greffier-substitut de ce même tribunal, Me Marc Mullegg a effectué son stage d’avocat dans une étude à Lausanne et à Genève.

Il a obtenu son brevet d’avocat en 1998. Il a ensuite collaboré durant une quinzaine d’années au sein de cette même étude. Me Marc Mullegg a rejoint l’étude Fontana en janvier 2013.

avocats

Me Yasmine Boolakee

Après avoir obtenu sa licence en droit à l’Université de Lausanne, Me Yasmine Boolakee a entrepris un stage linguistique et professionnel à Bâle – Ville. De retour sur sol vaudois et ayant à l’esprit qu’elle souhaitait obtenir son brevet d’avocat, elle a officié comme greffière auprès de plusieurs tribunaux vaudois pour acquérir une expérience utile en vue de son stage.

C’est ainsi qu’elle a rédigé nombre décisions pour la chambre familiale et la Cour des poursuites et faillites du Tribunal d’arrondissement de Lausanne (anciennement tribunal de district), le tribunal des baux et loyer, la Cour de cassation du tribunal cantonal, le tribunal de prud’hommes de Lausanne et l’ancien Tribunal administratif du Canton de Vaud.

Me Yasmine Boolakee

Après avoir obtenu sa licence en droit à l’Université de Lausanne, Me Yasmine Boolakee a entrepris un stage linguistique et professionnel à Bâle – Ville. De retour sur sol vaudois et ayant à l’esprit qu’elle souhaitait obtenir son brevet d’avocat, elle a officié comme greffière auprès de plusieurs tribunaux vaudois pour acquérir une expérience utile en vue de son stage. C’est ainsi qu’elle a rédigé nombre décisions pour la chambre familiale et la Cour des poursuites et faillites du Tribunal d’arrondissement de Lausanne (anciennement tribunal de district), le tribunal des baux et loyer, la Cour de cassation du tribunal cantonal, le tribunal de prud’hommes de Lausanne et l’ancien Tribunal administratif du Canton de Vaud. Parallèlement à son activité professionnelle, elle a obtenu un LLM en droit européen et droit international économique à la Faculté de droit de l’Université de Lausanne. Peu de temps après, elle a travaillé comme juriste au sein de l’Etude de Me Véronique Fontana avant d’entamer son stage d’avocat auprès d’une autre Etude à Lausanne.

Après l’obtention de son brevet d’avocat, Me Yasmine Boolakee a été engagée en qualité d’avocate-juriste au sein d’une protection juridique puis rejoint le Ministère public du canton de Vaud en qualité de substitut du procureur, puis de procureur au sein du Ministère public de l’arrondissement de Lausanne, pendant près de dix ans.

Depuis janvier 2019, Me Yasmine Boolakee a rejoint l’Etude de Me Véronique Fontana et conseille la clientèle de cette dernière essentiellement en droit pénal.

avocats

Me Farideh Maresca Bagheri

Me Farideh Maresca Bagheri a obtenu son brevet d'avocat en février 2013 après deux années de pratique du barreau au sein d'une étude genevoise en tant que stagiaire.

Me Farideh Maresca Bagheri a effectué toute sa formation universitaire à Genève.

Me Farideh Maresca Bagheri

Me Farideh Maresca Bagheri a obtenu son brevet d’avocat en février 2013 après deux années de pratique du barreau au sein d’une étude genevoise en tant que stagiaire.

Me Farideh Maresca Bagheri a effectué toute sa formation universitaire à Genève.

Après l’obtention de son brevet, elle a pratiqué le droit judiciaire, en particulier le droit pénal et le droit de la famille au sein de deux études d’avocats à Genève. Elle a également exercé le métier d’avocat en qualité d’indépendante par le biais de la plateforme genevoise Lawffice pour avocats indépendants. Enfin, elle rejoint l’Etude Fontana à Lausanne en décembre 2017.

Elle exerce principalement en français, mais parle également l’espagnol, l’anglais et l’italien.

Temoignages

Mon fils de 19 ans a été impliqué dans un accident de la route alors qu’il conduisait ma voiture. En lisant le rapport de police, j’ai eu la désagréable impression que la police avait pris parti pour l’autre usager impliqué. J’ai consulté Me Fontana, qui a réussi à faire acquitter mon fils par le tribunal. L’assurance adverse m’a intégralement dédommagée. Finalement, toute cette histoire, qui avait bien mal commencé, s’est terminée à notre entière satisfaction grâce à l’intervention de Me Fontana et à son engagement pour ma cause.

J’ai vécu un divorce "au couteau", qui n'en finissait pas. Après deux ans, j'en ai eu assez. J'ai décidé de changer d'avocat et de consulter l'étude Fontana. J'ai rapidement été rassuré par la motivation dont ont fait preuve Me Fontana et ses collaborateurs. En deux mois, un accord a été trouvé grâce aux solutions inventives et constructives proposées par mes nouveaux conseils. Le divorce a été prononcé quelque temps après et je revis !

L'été dernier, alors qu'il était en vacances, mon père est décédé dans un accident de circulation en Italie. Ma mère n'est plus avec nous depuis des années. Je me suis trouvé confronté aux innombrables questions juridiques que posait la succession, étant entendu que l'autre héritier, mon frère, ne connaît rien non plus en matière juridique. La situation était compliquée car mon père possédait plusieurs immeubles. Sur le conseil d'un ami, j'ai consulté Me Véronique Fontana. Elle m'a expliqué les enjeux en détail et s'est occupée de toutes les démarches administratives et juridiques. Mon frère et moi avons eu juste quelques signatures à donner. Quel soulagement pour nous ...